Français
Accueil > publications > De nouvelles prescriptions dans le secteur de la MTC

< Retour

De nouvelles prescriptions dans le secteur de la MTC

La Convention de la pharmacopée américaine (USP), une organisation scientifique à but non lucratif qui fixe des normes pour les médicaments et les ingrédients alimentaires, cherche actuellement à s’associer avec des organisations chinoises pour établir un standard pour la médecine traditionnelle chinoise (MTC).
« Au cours des dernières années, la Chine a positivement favorisé le développement international de la MTC. Nous avons travaillé avec plusieurs structures chinoises pour développer les normes pour plus de dix types de médicaments traditionnels chinois », a déclaré John Hu, vice-président et directeur général de USP-Chine.
Les normes de l’USP sont appliquées aux Etats-Unis par la Food and Drug Administration. Son bureau chinois, USP Chine, a été créé en 2007 pour étudier les normes relatives à la médecine traditionnelle chinoise. Par exemple, la salvia chinoise, une plante utilisée dans la MTC, est vendue sur le marché US en tant que médicament, plutôt que comme produit de santé.
Le Premier ministre chinois a visité il y a quelques jours l’antenne USP de Shanghai. Li Keqiang a assisté à plusieurs activités clés de l’USP en Chine au cours de sa longue tournée des laboratoires de la société. Un gros travail a notamment été axé sur l’élaboration de normes médicinales chinoises, la détection des métaux lourds dans les médicaments et le développement d’une norme pour la taurine, un ingrédient commun dans de nombreuses boissons énergisantes populaires.
USP Chine a élargi ses activités et les laboratoires de recherche et développement sur un nouveau site dans la Zone chinoise de libre-échange (Shanghai) en janvier de cette année.
Le Premier Ministre a exprimé sa confiance à la Convention de la pharmacopée américaine pour collaborer avec les entreprises chinoises pour améliorer la qualité des produits, établir des normes pour les médicaments, et aider les entreprises dans leur expansion à l’étranger.
L’UPS Chine a déclaré avoir déjà travaillé avec un grand nombre de firmes chinoises et organismes scientifiques. Actuellement, plus de 130 normes pour les médicaments ont été énumérés dans la Convention de la pharmacopée américaine.
Zhang Shufen, du service communication de la société, a déclaré que la compagnie avait bénéficié du passage à la zone franche, les douanes étant exemptés d’impôts pour les échantillons et équipements de recherche utilisés dans les laboratoires. De plus, l’ensemble des procédures de dédouanement ont été simplifiées.
« La plupart des équipement coûtant des millions de yuans. Cette politique d’exonération fiscale nous a permis de réduire les charges en nous laissant une meilleure position par rapport aux autres branches de l’USP, en particulier lorsque le siège souhaite mettre en place un programme dans un bureau à l’étranger », a expliqué Zhang.
Le coût de gestion d’une entreprise a chuté de 14% dans